Sors un album, double album, je n'ai pas la pression
Vont-ils rivaliser un jour ? J'n'en ai pas l'impression

from Booba – Maki Sall Music Lyrics on Rap Genius

Meaning

Cette phrase peut rappeler celle qu'il avait déjà prononcé en 2006 :

Tes grosses merdes se coupent en deux, essaies sans ton string ficelle
BoobaDuc de boulogne

À l'époque, beaucoup avaient vu dans cette ligne un pic à Rohff, qui venait de sortir coup sur coup ses double-albums La fierté des nôtres et Au-Delà De Mes Limites.

Aujourd'hui, compte tenu de leur récente actualité commune, on peut être tenté d'y voir le même but, d'autant plus que Booba a récemment déclaré pour Ragemag

Moi je ne me suis jamais comparé à Rohff. Contrairement à lui – j’ai entendu qu’il reconnaissait que j’avais une certaine plume –, je le trouve nul. Je trouve qu’il ne sait pas écrire, je n’aime pas ses instrus, je n’aime pas son style. Je ne le trouve pas nul mais… quelconque.

Plus généralement et au-delà du clash avec Rohff, Booba a toujours considéré qu'il n'avait aucun rival dans le rap français, que personne ne rivalise avec lui, ni aujourd'hui, ni jamais.

J'me fais chier dans c'Rap Game, j'suis tout seul avec mes millions

Bonus :
Huit mois après la sortie de Futur, Rohff annonce que son album Pouvoir, Danger, Respect & Game sera un double album, le troisième de sa carrière.

To help improve the meaning of these lyrics, visit “Maki Sall Music” by Booba Lyrics and leave a comment on the lyrics box