Casseurs Flowters – 06h16 - Des histoires à raconter Lyrics

Produced By: Skread
PYONG!
26

You pyonged “Casseurs Flowters – 06h16 - Des his...”

Save Note No Thanks
Follow
Caution: You are now annotating this song as

[Gringe]
Est-ce qu'il y a une drogue pour m'apaiser ?
Une drogue assez puissante ou une parole pour me rassurer
Quand je suis dans mes phases délirantes ?
Est-ce que le réconfort d'un pote ou celui d'une femme séduisante
Pourrait m'éloigner ou même me guérir d'un passé qui me hante ?
Et j'ai vraiment tout essayé, loin d'une vie trépidante, rongé
Des nuits blanches à m'demander d'une voix hésitante : Ai-je fais les bons choix ?
Prise de conscience froide et flippante
Des fois j'aimerais m'endormir et m'réveiller l'année suivante mais
Renferme les problèmes sous une chape de plomb
Quand ils remontent en surface souvent la peur te paralyse
Alors l'angoisse frappe comme une lame de fond

Fait qu'aujourd'hui j'me Jack Danise encore et qu'la psy m'analyse
Tellement de fois j'ai chéri mes démons pour qu'ils reviennent
À m'esquinter, sans m'interroger sur la vie qu'je mène
Si j'emmène avec moi ces fous rires, ces souvenirs de scènes
J'ai négligé ma famille et même perdu la fille que j'aime

[Refrain : Orelsan]
Et si, plus tard
On voulait connaître mes histoires
Combien vaudront, vraiment la peine d'être racontées ?

Même si, ce soir
J'suis touché parce qu'il est tard
Demain j'aurais, sûrement déjà tout oublié


[Orelsan]
Et j'cours entre deux trains, m'essouffle entre deux refrains
C'est nous l'futur, c'est nous les ringards de demain
Plus tu tapes fort, plus t'as des chances de t'péter la main
La plupart des choses sur lesquelles je me suis construit servent à rien
Quand les gamins font des gamins
Personne contrôle, c'est la loi d'l'évolution

Tu crèves si tu joues pas l'bon rôle
Et j'flippe à n'en plus pouvoir trembler
J'ai jouis à n'en plus pouvoir bander

Reste à voir qui va m'planter
D'ailleurs j'le f'rai sûrement moi-même

Rattrape-moi, j'ai plongé sans voir les piques devant la scène
On a gravi des sommets, bâtit des projets
Ravis des trophées, affligés, choqués
J'manque de certitude pour être un artiste révolté
J'regarde plus loin, machine et progrès
J'entends mon heure sonner, alors j'fais l'inventaire
J'f'rai tout pour ne jamais devenir un cinquantenaire paumé

[Refrain : Orelsan]
Et si, plus tard
On voulait connaître mes histoires
Combien vaudront, vraiment la peine d'être racontées ?
Même si, ce soir
J'suis touché parce qu'il est tard
Demain j'aurais, sûrement déjà tout oublié


[Gringe]
Tu t'vois en haut d'l'affiche, ça y est tu mènes la vie d'artiste
Toi qu'as toujours voulu faire parti des finalistes
Ça y est tout l'monde te r'garde, exhibe tes cicatrices
Mais c'est déjà trop tard, sans l'savoir tu quittes la piste
Les mêmes gens qui t'aimaient maintenant te jugent et te stigmatisent
T'en as rien à foutre puisque personne ne rivalise
Mais quand le rideau tombe et qu'ta conscience te tyrannise
Tu sais qu'celui qui vit comme un égoïste finira triste


[Orelsan]
Les erreurs font les remords et les hommes apprennent en grandissant
Les mauvais sentiments viennent t'attirer vers l'anéantissement
Comme beaucoup d'gens d'mon âge, j'suis rongé par la culpabilité
J'ai toujours tout fait pour esquiver les responsabilités
J'ai souvent choisi d'me taire au moins j'étais sur de pas m'tromper
Mais les années passent vite et même les plus grands finissent par tomber
Dans toutes nos aventures, beaucoup d'moments finiront par compter
Si j'dois m'en aller, j'rêverai d'avoir plus d'histoires à raconter

[Refrain : Orelsan]
Et si, plus tard
On voulait connaître mes histoires
Combien vaudront, vraiment la peine d'être racontées ?
Même si, ce soir
J'suis touché parce qu'il est tard
Demain j'aurais, sûrement déjà tout oublié

[Orelsan]
Reste, encore des bornes à faire
Si tu regardes en arrière
Ne vois pas qu'le vide
Te casse pas trop vite

Attends parce qu'il nous reste
Encore des bornes à faire
Si tu regardes en arrière
Ne vois pas qu'le vide
Te casse pas trop vite
Attends parce qu'il nous reste

[Outro]
*toc toc toc*
Orelsan : Merde, hey Gringe, réveille-toi, j'crois qu'c'est Ablaye et, on a pas d'single
Gringe : Quoi ?
Orelsan : Mh mh. C'est Ablaye, j'fais quoi ? J'vais lui ouvrir ou... ?
Gringe : Ohalala merde, beiiin...
Orelsan : Il s'excite en plus ;
Girnge : Bah ouais bah va lui ouvrir, va lui ouvrir...
Orelsan : Ouais... J'dis quoi ?

Gringe : T'inquiète, va lui ouvrir, j'ai un plan, ça va l'faire
Orelsan : Cool
(Orelsan va ouvrir à Ablaye qui n'arrêtais pas de toquer)
Orelsan : Yo, ça va ou quoi ?
Ablaye : Nan ça va pas ! Putain mais vous étiez en trian d'pioncer ou quoi !?
Orelsan : Nan nan nan ! T'inquiète on est un peu fatigué, on a bossé et tout mais, ça va l'faire hun, hun Gringe ?
Gringe : Ouais, ouais ouais on a bossé toute la nuit
Ablaye : Arrête de raconter ta vie, il est où l'single ?
Gringe : Hé nan mais on a bossé toute la nuit, faut qu'tu t'installes,on va t'faire écouter l'truc
Ablaye : Ouais
Gringe : Mais installe-toi confortablement
Ablaye : Vas-y vas-y, vas-y
Gringe : Faut vraiment qu'tu sois au calme, posé
Orelsan chuchote à Gringe : T'as un plan ou... ?
Girnge : Ouais t'inquiète, euh, appuie sur play
Orelsan : Hm
Ablaye : Aaaaah
Gringe : Maintenant j'te propose que, à 3 on s'barre en courant
Orelsan : Ah c'est ça ton plan ?
Ablaye : Ah pas mal
Gringe : Ouais, j'ai pas trouvé autre chose... 3 !
Ablaye : Hey mais, revenez, bande d'enfoirés, mon single !

Edit song description to add:

  • Historical context: what album the song's on, how popular it was
  • An explanation of the song's overall story (example: "In this song, Eminem corresponds with a crazed fan who ends up...")
  • The sample used for the beat — use WhoSampled.com and wikipedia as references
Song lyrics have been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.