Lacrim – J'te raconte Lyrics

PYONG!
2

You pyonged “Lacrim – J'te raconte”

Save Note No Thanks
Follow
Caution: You are now annotating this song as

Intro :

J'te raconte un 44 dans mon veston
Qu'est-ce tu vas m'apprendre t'as même pas le vévu de mon fiston
T'es mort dans l'film, on a grandi dans le tiers monde
Ce qui nous différencie ce sont les couilles et le cerveau

Couplet :

J'aime si t'as des principes pas si t'as pas d'paroles
Cousin ça ne pardonne pas comme insulter la daronne
J'nique barons et baronnes, l'ami quand on est seul
Tu donnes de l'amour à l'argent puis à ton bloc entre les seufs, merde !
A cette heure-ci j'm'en bas les couilles de la sacem
écoute bien c'texte j'ai jamais été aussi sincère
J'ai envie de m'évader comme à 300 dans un bolide
On a tout pour même de la coke il y en a plus qu'à Napoli
Passe à autre chose si ton passé t'accable
J'ai dormi dans les palaces après avoir dormi dans ma cave
La souffrance est mon amie, j'ai la haine pour lanterne
Dans un monde où mes sentiments sont devenus des courants d'air
Ouais la fin d'ma vie crois moi qu'elle sera pas simple
J'ramène d'la fraîcheur, attendu comme le Iphone 5
Même si je suis bourré t'inquiètes j'suis la timbale
Psahtek si t'as tué ou si tu baises ça ne m'atteint pas
Nous sommes tous capables puis y'a la juge qui nous enferme
Mais, si t'es mon ami pour toi j'irais jusqu'en enfer
En plus j'ai pas l'choix j'prendrais les armes tant qu'on vivra
Tromper comme de la coke remplacée par du doliprane
Fais du tri, des potes que j'ai qualifié d'enclume
Comment veux-tu taper un sprint quand tu portes un balais dans l'cul ?
C'est malheureux pour faire du mal on a que le time
Faut qu'on se repentisse laisser couler ses larmes sert à que dalle
Starfallah la religion c'est pas les mots fléchés
Une putain de peur bleue quand j'calcule le poids de mes pêchés
La vérité; moi j'suis lassé d'rouler si vite
Mais obligé de me défendre tant que j'serai la cible pour les civils
Ils me l'ont trop mise, wallah qu'ils ont pas honte
En plus de la rue ils t'enlèvent de ta mère pour 4 piges de ballon
Moi j'suis d'Algérie j'ai la fierté pour devise
Donc je lève mon 3ème doigt et touche ma bite quand les porc me filment
J'fume de la frappe le tampon c'est Robben
Vu toutes les couleurs comme si j'avais grandi chez les rebelles
Depuis tout petit j'savais que la vie à ses cauchemars elle a ses rêves
Pourquoi j'pense qu'au placard quand j'entends le bruit des sirènes
Lacrim le bon le mauvais ben c'est les 2en1
Ce soir j'ai regardé la bouteille et pris les choses en main
Les secrets en moi, des zones d'ombre que j'ai
Bébé crois moi que les vrais hommes s'en battent les couilles de vous ser-bai
Demande à You Castle on paie l'avocat seul
Hé gros ne joue pas un rôle si tu n'es pas Vincent Cassel
Le serveur te suce la bite c'est parce que t'as de l'oseille ok
Parlons parlons on sait pas plus attiré par le sexe
Ça domine tout comme ça que ton avenir se détermine
C'est dur de trouver le bonheur quand tu dors parmi les termites
L'ambiance est froide à 200 miles de l'Antarctique
Tellement négatives j'attend la mort avec du bacardi
Hé ouais je sais des choses inévitable
Prend mon âme tout de suite c'est mieux que finir à l'hôpital
Pas de comique nous connaissons les fautes qu'on a commises
On a tous un nom un petit quelque chose de Malcom x

Refrain :

Un doigt sur la détente frère dès que j'appuie pars
Crois moi que je vais le faire je ne suis pas comme la plupart
J'ai forgé mon attente j'suis patient comme un pubard
La rancœur dans le sang dis toi bien que j'oublie pas (x2)

Outro :

Rien n'sert de parler seule les balles partent
Amorti investi dans un pare-balle
Héé ok héé héé 9.4

Edit song description to add:

  • Historical context: what album the song's on, how popular it was
  • An explanation of the song's overall story (example: "In this song, Eminem corresponds with a crazed fan who ends up...")
  • The sample used for the beat — use WhoSampled.com and wikipedia as references
Song lyrics have been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.