Play
00:00

VQ2PQ Lyrics

PYONG!
8

You pyonged “Maître Gims – VQ2PQ”

Publish Note No Thanks
Follow Share

[Couplet]
Tu pensais m'avoir cerné ? Tu m'fais d'la peine, bébé
T'façon j'ai deux tours d'avance, comme Mister Ben Laden
Akhi, mon existence n'est pas que haine et peine
Ce serait t'mentir, tout comme de dire au gueuch' qu'il a d'la veine
J'ai mangé trop d'problèmes, donc j'en chie des solutions
La seule façon d'vous insulter sans m'faire péter, bah c'est le son
Guette mon niveau d'étude, guette mon putain d'vécu
Pour t'montrer qu'j'suis dans la merde, j'écris mes punchlines sur du PQ

Souvent les femmes sont responsables de barbaries, de descentes
Et la solution se trouve dans un accoutrement plus décent

Tu l'aimes et tu la chéris, sous prétexte qu'elle est jolie
Perds pas d'temps dans des histoires qui volent pas plus haut qu'Ève Angeli
Ahki, le diable est tenace, il t'enlace, tu penses à Dallas
Il t'fait croire qu'le Paradis s'résume à cinquante millions d'dollars

Arrête de bassiner tes gosses avec des Kinder Bueno
Pose-les devant Jean-Pierre Pernaut, puis parle-leur des gens du porno

Immeubles en guise de vallées, j'guette le sol au-dessus d'la falaise
J'prends la pente à contre-sens sur un deux-roues qu'a la roue voilée
Donc vous voyez l'délire, j'ai les regards sur moi comme une sœur voilée
Sache qu'on n'emprunte pas l'océan des épreuves à bord d'un voilier
J'ai rien appris au collège, et j'te l'dis sans déconner
Si j'te passe mes lunettes, tu verras qu'le monde est siliconé
Vous fiez pas à c'que vous voyez, une balle ça peut vite voler
Est-ce que j'nique l'ambiance si j'dis aux p'tits qu'le Père Noël est payé ?
Pour tous ceux qui ont la corde au cou, d'Brazza jusqu'à kar-Da
Sache qu'on efface pas les coups d'crasse d'une kahba autour d'un kahwa
L'instru' j'la salis sans tièp', et j'aimerais kicker sans thème
Mais faut qu'j'parle des cadavres sans tête qui gisent en Afrique par centaines

Ton pote il sort du ballon, toi tu pensais qu'c'était pas long
Et pour lui toi t'étais pas là, quand tu l'croises tu deviens pâle, hein ?

T'aimes beaucoup ton grand-père, mais tu t'dis qu'il est temps qu'il cane, hein ?
Fais-lui ton dernier câlin pour pouvoir pécho la cagnotte

Sur Terre on est qu'de passage, à Paris Centre c'est l'bazar
Dans l'Sept-Cinq, un délinquant sur trois bicrave ou meurt en bas âge
Ici des vies y'en a qu'une, d'après mon putain d'calcul
Pour changer mes fautes, il m'faudrait autant d'vies qu'j'possède de lacunes

Belek, le diable sait s'per-sa, il est space et s'change en pesos
T'met dans l'gouffre comme Whitney Houston, dans la bouche un Smith & Wesson

Ça s'accroche à la salât avec les dents pour pas cher-lâ
Un conseil, cousin : n'entreprends que dalle sans dire "Inch'Allah"

Le monde va bien exploser, tes péchés seront exposés
Puis posés afin d'être pesés, questionné sur l'sexe opposé

J'bé-tom du haut d'un building, j'suis dans l'vide et y'a plus l'dîn
Des gens débiles et futiles comme celui qui présente "Bigdil"
J'ai fréquenté trop d'vantards, bien trop proche de la vente d'armes
J'veux changer, mais j'sais qu'on n'boycotte pas Coca en buvant Fanta
Passer la frontière c'est pas simple, Hollande le boss n'est pas sympa
Sorti du bassin d'Bassam, siwak, baskets et bazin
Tu voulais qu'la gloire te chatouille ? Bah pour ça, t'as dû t'faire cher-tou
Puis cher-cou, tu regrettes l'époque où tu chantais sous ta che-dou
Ouais c'est chelou sine-cou, maintenant tout l'monde t'chouchoute comme un chaton
Dans ton château, pourtant ton cœur demeure toujours in the shadow

Les joueurs de foot sont loués, de Man-U. jusqu'à l'OM
Cristiano, Michael Owen, et ça shoote comme Lindsay Lohan

Et les tout petits sont deus' comme Dewey, pour douiller sont quasi-doués
Martin restera premier tant qu'Maman lui donne ses Doowap
Passez vers chez oim' à l'occasion, les p'tits s'pavanent en locations
Vocations dealeurs, mauvais garçons, "Scarface", la vida loca
J'écris des textes de barge qui concernent ton père et ta wife
Pendant qu'les touristes en pagaille font Tawaf sous la Eiffel Tower
Autour de oim' : des kisdés
Des kisdés guise-dés pour les fafs, c'est hasta la vista

Sur la piste que des instincts de fils de...
Le monde est parfois sournois, j'suis choqué donc j'm'écrie : "Ça alors !"
On a vite oublié Saddam ainsi que d'se passer l'salam
"Salut" ça passe plus alors on s'le passe malgré les salades

Et ça dort dans nos cervelles que l'système graille comme ce salaud d'Sylar
Eh dis donc, quand j'vais m'noyer, qui va venir me repêcher sous l'eau ?
Dès qu'j'vais caner, vous m'oublierez sur du "...Papi Chulo"


Paroles rédigées et expliquées par la communauté Rap Genius France !


Song lyrics have been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.
Play
00:00