Rohff – Cru (C'est nous la rue) Lyrics

PYONG!
0

You pyonged “Rohff – Cru (C'est nous la rue)”

Save Note No Thanks
Follow
Caution: You are now annotating this song as

[Intro — Rohff]
Pour ceux qui s'torchent avec la main gauche et d'l'eau
Pour ceux qui s'torchent avec la main gauche et d'l'eau
Pour ceux qui s'torchent avec la main gauche et d'l'eau

Ouais gros, c'est cru, pour les braves réglos

[Couplet 1 — Booba]
En direct du 92, 94 cousin
Envoie ton pit à l'hosto, black roloto
Wesh poto! Holocauste dans nos locaux
J'vole, vends du tos-ma parce que j'perds au loto
La banlieue c'est dangereux, t'as raison d'te chier d'ssus
La police n'y peut rien, le rap part en cette-su
Moi j'sors des CD's quand j'veux
Vesqui, m’arrache en jet, resquille
C'est Lunatic, cru, 45 Scientific

[Couplet 2 — Rim'K]
J'suis un V10 à mon compteur, spliff, furtif
Comme une bastos en VR6, le moteur siffle
Mon avenue c'est couloir d'la mort, Vitry
Histoire de drogues ou d'fêlés qui sort les outils

Warriors rap local, histoire entre gros, handek
J'ai un spliff et un gun chargé comme un 504 break
Postiché à mort comme dans Point Break
Le loyer c'est 30 barrettes, nous c'est bétonné a mort

[Couplet 3 — Rohff]
Dans mon équipe y'a qu'des te-traî
Même moi j'me méfie, alors frime pas avec moi, reste en retrait

Pas le temps de passer des extraits, c'est tout d'un coup
À demander si on a pas fait exprès d'mettre tout dans l'trou
Couleur rouge vif, tomates concentrées comme le [X] de Chouara
Chouara ton cuir le bouffe sous tes yeux ouais j'suis un rat
Au micro un putain de calibre trop lourd pour un bras
Un canon scié incorporé tah la Cobra


[Refrain — Rohff, Rim'K & Booba]
Pour ceux qui s'torchent avec la main gauche et d'l'eau
Pour ceux qui s'torchent avec la main gauche et d'l'eau
Pour ceux qui s'torchent avec la main gauche et d'l'eau
Ouais gros, c'est cru, pour les braves réglos
Eh poto, comment ça ils viennent de la rue ?
C'est nous la rue !
Kho c'est nous qu'on arrose, c'est nous la ruse
Comment ça on rentre pas ? C'est nous qu'on flingue
C'est nous qu'on écoute, c'est eux les baltringues

[Couplet 4 — Rim'K]
Le rêve américain, rien à foutre, africain jusqu'au trou d'balle
International, comme la one et l'trafic d'organes
En balade avec Marie-Jeanne et Jack
Physical music mais ça reste oral, ça en reste au rap
Coupe le souffle comme un gauche-droite dans l'thorax

Au bord des larmes comme lors d’un décès ou après la lecture d'une sourate
Gamberge bonhomme, c'est la rillette ou l'vice
Avec nos albums on fait chuter l'cours du cannabis

On t'découpe, on déssoude, pour des sous
En découdre avec la justice
Messieurs d'la cour, j'vous baise tous
Dernier couplet sorti d'ma cave, mon usine
Que des faits réels genre attaque de fourgon au uzi
Gros foulek de Camille, j'aime pas m'hachem, c'est d'famille
Ramène la technique comme Pelé ou comme Manu, mani
Repars la queue entre les jambes
Comme quand la police rentre chez les gens
On les sait tous peu intelligents


[Couplet 5 — Booba]
Une tragédie, de la hiya dans la cabeza
J'peux pas baisser mon jean, y'en a qu'aiment ça
J'suis la corde et la poudre, y'en a qu'un qu'on vénère
J'attire la foudre, j'fais pas trop d'concerts en plein air
Pas d'Tchernobyl hein, c'est cru t'as vu
C'est la rue, prends l'escalier, moi j'suis l'bug de l'an 2001
C'est racailleux, y'a des skeuds des scuds
Dans mon cahier hameçon, canon scié dans mon caleçon
C'est mort, ça y est

Rim'k, Rohff, Booba, mets-toi un doigt
Un p'tit négro défie l'État
Et puisqu'ils vérifient les teints, j’suis baisé

Alors j'étends mon plan dans les temps pour tout péter d'automne en été
Tu verras notre Merco dans ton rétro, des coups, des pleurs, et des cris
Qu'on serait trop c'était écrit kho
J’suis des les charts, les chars, et dans les chattes bâtard
On met des lames de rasoir dans ton écharpe
Y'a que des mâles dominants, violence normale
J'suis du parfum dans une grenade, c'est Boulogne tornade


[Couplet 6 — Rohff]
Ah c'est cru comme ton corps épluché, cas social fiché
Tah les clichés d'banlieue à la télé en train d's'afficher

Cracher sur l'éducateur, mon bavon endort le juge comme l'éther
À travers les temps tranquille pépère
J’suis à des années-lumières,
j'vous entends crier
Incendier les porcs sur l'bûcher, grillés
À mon tour d'briller on doit s'fier à ma gueule dans le barillet
Casse le délire comme la racaille à ton anniversaire
Mais va t'faire baiser, j'suis trop lourd à la pesée
Ton futur c'est mon passé, fais sourire les connaisseurs
Pas besoin d'couronne, ni d'trône
Ni peu, ni trop, fais sauter comme la nitro
C'est pour les kahlouches, les arbouches, les manouches, les gars louches
Hardcore meme quand ça galoche

J'viens de la où les jeunes vont plus au placard qu'au jemma
Hachek au parloir le shit, coffré dans l'zemah
Une force de daron, fais saigner du nez avec une pêche dans le front
InchAllah l'âme sœur, toujours derrière moi même quand j'ai pété et qu'ça chlingue
Vas-y j'contrôle, protégé contre l'sehour

J'arrive sur scène avec une intro qui t'marche dessus en sautillant, en faisant le crawl

[Refrain — Rohff, Rim'K & Booba]


Pour ceux qui expliquent avec la main droite, aide-nous !

Edit song description to add:

  • Historical context: what album the song's on, how popular it was
  • An explanation of the song's overall story (example: "In this song, Eminem corresponds with a crazed fan who ends up...")
  • The sample used for the beat — use WhoSampled.com and wikipedia as references
Song lyrics have been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.