Caution: You are now annotating this song as

[Refrain]
Ce qui nous anime c'est le combat qu'on doit mener
Facile d'être lâche et d'abandonner
On s'doit d'en parler
De les déranger
Tout ça doit changer

[Couplet 1 - Aketo]
J'ai le goût amer de la défaite sa mère
La bouche pâteuse, la gerbe
A remplacer le venin
je deviens ce que j'ai pas voulu être
J'ai voulu mettre un coup de frein j'ai fini dans les roses
Les plus belles ont poussé dans la merde on a mal fait les choses
C'est moi qui finit fané j'savais qu'il fallait pas que je m'expose
Allez parlez moi j'm'en bats les baloches tout mes ennemis voudraient que je raccroche
Les crampons, grand con
Je te raccroche le pif tu me fais mal à la caboche la vie pue de la gueule j'vais pas la galoche!
Rap à la Gavroche, on vient pas passer la pommade
Dans les manifs c'est pas des slogan qui me faut c'est des grenades
Enfoiré faut bien les dissuader c'est comme ça qu'on négocie
Les boss qui licencient séquestrez-les dans les usines
Ne me demande pas de pissé j'ai du THC dans les urines
On subit mais on sublime l'adversité faut la souligné
On est blacklistés et nos blases ils les ont surlignés

On se fait disquetté il tentent de nous faire oublier

[Refrain]

[Couplet 2 - Tunisiano]
Je viens de parler de ma mère, de mes khoyas, de mes criminel en herbes
6 du mat' paire de menottes, ce que le diable nous réserve
Ouvre les yeuz vas-y prend note, tu veux parler
Vas-y parle bien sinon shut up
Je viens parler de mes potes qui aiment traîner tard le soir oui soirée réné
Classico et tous déchaînés tends la patte gauche à Néné
Oui des mosquée sous scellé, d'une religions grillé
Qu'est ce que la laïcité quand on doit se cacher pour prier
Et parlez a voix haute, je viens parler a voix basse
Fils de lâche me traite d'immigré aimerais dénigré ma race
Parle d'une époque de bé-chtar, un polar de gens soumis où le chef d'état prend le peuple pour Katsumi
Te parler de Mohamed Bouazizi d'un peuple déçu
Je te parle de mon bled d'un dictateur déchu

Oui à croire qu'on a ce qu'on mérite, histoire et périple mais c'est rien
Tuez-les tous Dieu reconnaîtra les siens

[Refrain]

[Couplet 3 - Soprano]
Je parle aux miens, menottés ou libres, sobres ou ivres
Armés d'un diplôme ou d'un calibre pour nourrir la miff'

Je parle de cette manie maladive de courir derrière le bif
Prendre des risques sortir le canif quitte a finir en préventive
Je te parle de faits divers, d'échec scolaire
D'atmosphère polaire que vivent les frères aux origines caniculaires
J'te parle de ces glaires, que je lâche sur Hortefeux ou Guerlain
Je te parle de ces guerres, je te parle de mes frère palestiniens
Je te parles d'Afrique
De ces colonies de son manque d'économies comparé à Rooney ou à Roni

Je te parles de Marine comme Bruel te parle de Dieudo
Je te parle de ma rime comme Bob Marley te parle de bédo
Oui je te parle de ma ville comme Cabrel te parlait de la petite Marie
Comme Jamel parlait de Withe Barry, l'ami!
Je te parle de mes délires, de mes délits, de mon repenti
En gros je te parle de nos vies
Sûrement de la tienne aussi


[Refrain]

Edit song description to add:

  • Historical context: what album the song's on, how popular it was
  • An explanation of the song's overall story (example: "In this song, Eminem corresponds with a crazed fan who ends up...")
  • The sample used for the beat — use WhoSampled.com and wikipedia as references
Song lyrics have been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.