Swift Guad – Freestyle @ Radio Campus partie 4 Lyrics

PYONG!
0

You pyonged “Swift Guad – Freestyle @ Radio Camp...”

Save Note No Thanks
Follow
Caution: You are now annotating this song as

[L'Indis]

Tu crois qu'l'envie d'gagner des gros chèques m'anime
Une rigueur germanique, des plans qui avortent, façon Cheb Mami
J'aime pas les langues de vipère, juste un débit d'reptile
Taffe sans répit les p'tits interdit aux épileptiques
Pour mon clip, j'ai pas d'budget J-lo
J'm'applique vu qu'j'ai l'stylo
Et chaque mesure devient un sujet d'philo
Le emcee est coupable de faire du son écoutable
Et si tu m'pompes n'oublie pas que ton nègre est toubab
Le succès une récompense déguisée
Grâce à la BAC de boboch tu sais c'qu'on pense des kisdé
J'affute mes rimes, et nos plumes ont des tendances aiguisées
Averti les fachos car j'ai une descendance métissée
La force est dans la tête pas dans les bras de gandhi
??? de propagandise, mais la vie est fat comme un repas d'cantine
Je rappe pour mes cassures à chaque plaie
A chaque pec XXXils jactaient, mec ça c'est mes gars sur
Nos destins changent j'ai pas lu l'remake
Il est hardcore comme fumer plus d'10 mec en final d'un ultimate
Tu peux pas rater ta cible, quand t'as pas d'fléchettes
On s'fait moins mal quand on s'casse la gueule en bas d'l'échelle

[Pand'or]
Vingt piges vingt pages une pour chaque cicatrices
Chacun son remède fasse aux aléas d'la vie et d'ses caprices
Rétrospection d'une vie suspecte marquée par diverses impacts
Autodidacte en quête d'une existence un peu plus sympa
Assaillie par une montagne de doutes j'me la joue alpiniste
Un bédo un casque et m'voilà a kiffer les joies d'une playlist
Une route jonchée d'embûches depuis le plus jeune âge
J'ai plus dix piges j'ai les poumons charbons et les dents jaunâtres
J'nage en plein délire j'suis nostalgique et ça prend d'l'ampleur
J'regrette ce temps béni ou j'laissais pas ma daronne en pleurs
J'réalise gamberge les erreurs commises auprès des proches
J'm'improvise comique en humour noir sous des airs de Desproges
Avide de sous à pas les voir venir, j'suis vé-ner
A vide de souvenirs parce que l'présent est souvent noir
D'ailleurs j'ai d'plus en plus de mal à comprendre ce qu'il s'y trame
La faute aux joies miskin qui flirte avec les psychodrames
Vingt berges à peine, la nostalgie qui germe en cours
Tu t'demandes qui j'aime les potes fidèles à notre rencontre
C'est en place, au pied du mur de ciment que j'vois mieux l'mur
Le temps passe, et c'que tu r'lancinant me murmure
Ma tête couchée dans ce placard que l'on appelle la peur
Peper t'espère qu'on t'laisse à part quand vient l'heure du labeur
Bah ouais ma gueule aujourd'hui t'es dans un monde où ça s'gouache
C'est très loin d'être une légende comme celle du sasquatch

[2CI (Juste Cause)]
Un jour ou l'autre tu payes pour les erreurs que t'as commises
Et ça toi même tu le sais, pour oublier tu t'alcoolises
Y a plus personne dans cockpit, donc tu descends en chute libre
Tu voulais la vie de rêve, t'as vite lâché quand t'as su le prix
C'est pas une suprise, les prof te voyais taulard ou camé
T'as même lâché le rap parce que y a pas de dollars à gagner
Période de crise rime avec pétage de câble, bicrave de came coupée au bicarbonate
Les ptits imitent la plupart de ceux qui prennent la mauvaise route
Y a ceux qui trainent dans la street, et y a ceux qui trainent sur facebook
La JC cousin, j'te jure, ça date pas d'hier
Tu ressens la tate-pa direct, pourtant j'prends pas un billet
On a bien capté le pi-ège , la rage est maladive mec
Sarko c'est qu'une ptite merde, c'est comme ce tar-ba d'Hitler
Et ceux qui savent pas dîtes leurs, on croit pas en leur discours
Leurs paroles valent pas 10 keus, en plus là y a l'heure qui tourne

[Vincha]
Vincha parcourt le globe armé d'un bic et d'un sac à dos
Au fond, (un sac à rimes, un paquet de frime pour un sale ado) ??
Un saltimbanque muni d'un mémo de ??
La mélanine blanche qui parfois sous les tropiques brunit
Jolie, comme ma petite amie quand elle rougit sur mes gammes
Je suis polyglotte mais monogame
Mets les voiles quand c'est le drame
Ex palme de la crame, planque ton cubi et ta kro
Moi, j'suis un fêtard cleptomane
(Un as de la pommade)?? et une parfaire ordure
Je me marre quand, dans la rue, les gens tombent et se font des fractures
Carapace d'une tortue, esprit tenace et torturé
Entre deux polémiques, rimeurs prolifique et assuré
Vincha, grand enfant ou jeune adulte, à toi de le dire
Tu peux sourire et même médire, mais tu peux pas me détruire
Je suis ma meth, ma propre plaie, je suis mon chef
La propreté m'emmerde, moi j'aime ce qu'est sale et sens la mèche

[Hugo Boss(TSR crew)]
C'est pas des films, marre des flics, on a la zic qui marque l'esprit
C'qui compte pour qu'on passe tes titres, c'est pas le talent, c'est le marketting
J'en ai rien à foutre, j'encule Jean-Marie, comme tous les gens de ma rue
J'vis au dessus de mes moyens, comme une 4L avec des jantes allus
Mal rasé, balafré, on s'marre mais c'est pas la fête
Tellement la flemme, quand j'ai envie de pisser ça passe par la fenêtre
J'fume la fraîche, toujours déter, j'fracasse des têtes, j'gratte des seizes
Ils t'ont baisé quand toute ta paye passe dans des paquets de sèches
Illusions et coups de tête, mes rêves sont dans un bootleg
Dans mon désert, pas d'Oasis à part en bouteille
Un bout de pet, pff, j'tire une taffe et tout part en vrille
Tous dans le vice, on écrit nos blazes tout-par en ville
Les flics me coupent pas l'envie, toujours hardcore pas des beats à l'eau de rose
J'vise pas l'euro, j'met la main à la pâte comme un pizzaiolo
Pas des bolos, tous médusé, on fait du zèle
Quand on déboule sur scène, tu lèves les bras comme si d'la beu tombait du ciel

Edit song description to add:

  • Historical context: what album the song's on, how popular it was
  • An explanation of the song's overall story (example: "In this song, Eminem corresponds with a crazed fan who ends up...")
  • The sample used for the beat — use WhoSampled.com and wikipedia as references
Song lyrics have been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.