Le printemps nous transforme en sauvages
Au premier rayon on plonge sans plage
Soleil Du Nord by Oxmo Puccino

Cette attitude animale peut renvoyer à l'euphorie de l'arrivée soleil chez les adolescents et les jeunes adultes.

Tout comme une folie par manque, le soleil est un besoin morale est physique.
Sans soleil, l'homme devient dépressif.

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +

J’voudrais vous y voir à courir les bidonvilles
Rêvant de tours d’ivoires où élever ta fille
Soleil Du Nord by Oxmo Puccino

Il y a clairement une opposition de l'ordre de l'hyperbole entre le bidonville et la tour d'ivoire.

L'un représente ce qui se fait de pire en matière de logement précaire; l'autre est tout à fait idyllique et semblerait sortir d'un rêve.

La tour d'ivoire possède une histoire littéraire puisque Hugo, Flaubert, Barbusse et d'autre en parlaient.

Elle désigne un cocon où l'on peut se réfugier.

J’ai toujours tâché de vivre dans une tour d’ivoire ; mais une marée de merde en bat les murs, à la faire crouler.

Flaubert.
(On étudiera pas cette phrase, mais elle le mériterait !)
(Venez pas me dire que les rappeurs ont inventé la vulgarité).

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +

On ne partage pas les mêmes horizons
Pour vivre les vôtres nous cotisons
Soleil Du Nord by Oxmo Puccino

Un poncif dans la chanson Française et le Rap :
L'inégalité à la naissance :
Né quelque Part ou Né sous la même étoile en parlent de deux façons :
L'inégalité du paysage et l'inégalité sociale.

Ici il évoque la chance que certains ont d'avoir pu naître au soleil.

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +

On attend l’été pour s’entasser chez les autres
Ces gens du sud à l’accent chaud
Soleil Du Nord by Oxmo Puccino

Les autres est désormais explicité.

L'été est une synecdoque pour les vacances d'été.

De plus il y a dans la formulation, implicitement, un aspect intrusif dans cette présence.
En effet, en les appelant “les autres”, il montre clairement qu'ils sont fondamentalement opposés aux Parisiens.

Une certaine jalousie se dégage de cette chanson.

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +

Encore un jour sans ombre
Quand l’astre est à son zénith
Soleil Du Nord by Oxmo Puccino

On notera un parallélisme avec le premier couplet.

Ceci dit la métaphore est belle et ne relève pas de la rhétorique d'un enfant.

Ce “jour sans ombre” est un oxymore.
De plus il y a une antithèse :
Il est midi, le soleil est au dessus de nos tête mais il n'y a pas d'ombre.

Les nuages de paris et le temps gris ont souvent raison des rayons de ‘l'astre’.

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +

Ils disent qu’en ville on aime pas parler
Qu’ils viennent vivre à mille au mètre carré
Soleil Du Nord by Oxmo Puccino

Belle Allocution où le ils peut être un groupe de personnes voire une entité abstraite pouvant désigner ces Autres.

Il semblerait que ce premier Ils soit ces “gens du sud à l'accent chaud” (voir plus bas).
Mais à travers les yeux du narrateur soit :
Il répète les dires des gens du sud tel que les perçoivent les parisiens qui ne peuvent pas aller en vacance.

Le deuxième Ils représente donc les Parisiens qui selon les gens du sud n'aiment pas parler et souhaitent vivre dans cette ville immense.

Cela est quelque peu dénué de sens puisque “ils viennent” signifie qu'il y a eu un choix, or :

On choisit pas les trottoirs de Paris de Manille ou d'Alger pour apprendre à marcher

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +

L’eau potable est-elle cancéreuse ?
Les nuits d’hôpital deviendraient coûteuses
Soleil Du Nord by Oxmo Puccino

Une fois de plus c'est une rhétorique d'enfant, allant jusqu'à commette une faute de Français comme un enfant le ferait :

(On parle d'eau cancérigène).

Ces interrogations semblent être des sujets d'adultes préoccupant l'enfant.

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +

Longtemps pendant mon jeune âge
Je pensais que l’usine faisait les nuages
Soleil Du Nord by Oxmo Puccino

Dans la continuité, l'enfance est ici explicite.
Toujours dans une rhétorique naïve pour avoir l'impression qu'un enfant écrit réellement ces lignes.

(C'est une démarche courante chez cet auteur :

Ils pouvaient pêcher des cachalots dans leurs poches )

Il peint ici le paysage de Paris, pas la plus belle ville du monde mais plutôt le paris qu'il a connu.

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +

Au bas du thermostat on bronze à la carte postale Soleil Du Nord by Oxmo Puccino

Ici, un classement vertical est présenté.
Une échelle où les lieux se placent sur un thermomètre et nous montrent que Paris est globalement une ville où le temps est froid.

Il y a une antithèse entre le froid évoqué et ce bronzage.

“Bronze à la carte postal” est une metaphore utilisant une rhétorique d'enfant. Pour bien évoquer cette dimension rêvée.

Une carte postale est une image d'épinal idylique qui évoque ce “haut du thermostat”.

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +

November 2nd, 2012

au bas du thermostat = les gens qui ne vont pas ou peu en vacances faute de moyen (en bas de la pyramide sociale)
Bronze à la carte postal = Ce n'est qu'a travers les souvenirs les cartes postales que les gens leurs envoient qu'ils vivent les vacances et dc par procuration bronze

Add a suggestion

Je laisse passer le souffle Le souffle by Ali

Le fait de Laisser passer le souffle renvoie à quelque chose de passif, de non contrôlé.

Le souffle n'est donc pas le sien, tout l’intérêt de la chanson vient de la recherche de ce souffle.

This video is processing – it'll appear automatically when it's done.

Show other contributors +