Les 10' – Tu crois qu'on sait rien foutre Lyrics

PYONG!
0

You pyonged “Les 10' – Tu crois qu'on sait rien ...”

Save Note No Thanks
Follow
Caution: You are now annotating this song as

[Couplet 1 : L'indis]
Ici on confie nos problèmes à un bédo et une Desperados
Dans ce monde de batard, toi, va parler de respect à d'autres
Les jeunes ne connaissent plus Mozart, ni même Beethoven
Oublie les beaux arts, ils n'apprécient que quand les bédos viennent

On est vingt au bas mot, à trainer au barrio
Pour rêver qu'on est à Tahiti, on se lave avec du Obao
On veut être bien vus devant les darons et les fatmas
Ma tahchemch ? On t'embarque et t'es vu comme Elephant man

J'ai vu un pote faire l'homo, d'autres faire l'aumone
Faut pas qu'on flaire, nos mots nous aident, pour qu'ils soient fiers nos mômes
Une vie d'un côté ouf, d'un autre côté monotone
Les jours se ressemblent et nos têtes deviennent cocktail molotov
On joue notre son comme des saltimbanques, pas d'survet en satin blanc
Moi j'viens enlever le miel dans tes sales tympans
Faut qu'tu comprennes qu'ici aussi y'a des champions
Tu t'crois p't-être super, mais dans ta cervelle t'es sans plomb

[Refrain x2]
J'vis dans ce monde de bâtard où la merde nous colle comme une ventouse
Pour sortir d'cet enfer soit tu vends le disque ou bien tu vends le douze
Je sais d'jà ce que tu penseras quand tu passeras
Tu crois qu'on sait rien foutre, mais fais pas l'srab, t'aimes pas c'rap

[Couplet 2 : Lino]
Ghetto superstar j'milite, sur beat, bass et guitare j'milite
Pour les couche tard, les types, l'élite au shtar et au mitard
Le ciel, la putain d'limite pour nos cranes tricards
Beaucoup ont cramé leurs ailes de cire comme Icare
Faut qu'on me les cires, les pompes, j'suis briscard dans c'truc un habitué
Ici l'amour c'est comme un flingue, tirer un coup ça peut tuer
C'est dingue remarque, toute cette crasse
Ce monde est une grosse merde garce kiffe avant qu'Jésus revienne tirer la chasse
J'emmerde, cette pute de Marianne, la France et Chirac
Sont nazes comme la guerre en Irak et c'est toujours les mêmes qui raquent
Mec si on t'braque c'est qu'c'est la faute à ton système
Pas d'taff, poches vides et couilles pleines
Et si j'remplis ce thème de haine c'est ce que l'béton m'a appris
Le bizz, le "pas vu pas pris" et qu'ici bas tout un prix
Une putain de dédicace pour mes crapules qui veulent la vie belle
Et planquent de l'acier sous leur pull Lino pour Villiers le Bel

[Refrain x2]

[Couplet 3 : Lavokato]
Dans la rue c'est comme le rap, faut être costaud et faut bicrave
Ton diagnostique ? J'crois qu'j'suis atteint d'une claustrophobie grave
Le béton n'a fait qu'associer les cas sociaux
J'veux juste connaître le paradis avant que j'me casse aux cieux
Plus souvent sur la dalle qu'au lycée, le cerveau alcoolisé
Dans notre rhum, non y'a pas l'Colisée

Bouger d'ici, c'est c'qu'on m'a déjà prescrit
Ça presse, qui m'payera mon loyer ou des sapes Redskins ?
Sapristi, ici il t'faut un gilet pare balles
Des après-ski et une paire de couilles quand ça parle mal
Nos sauveurs : Pierre et Marie Curie
Quand les ptits rentrent de G.A.V je vois les pères et mères écoeurés
Nos rêves meurent mais on les enterre pas
Des seringues et du sang terre-par, Bobigny c'est pas Center Parcs
Chaque tess a son Corleone
Une vie d'artiste ? Non, nous on squatte encore les halls

Edit song description to add:

  • Historical context: what album the song's on, how popular it was
  • An explanation of the song's overall story (example: "In this song, Eminem corresponds with a crazed fan who ends up...")
  • The sample used for the beat — use WhoSampled.com and wikipedia as references
Song lyrics have been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.