R.E.D.K. – Simple constat 5 Lyrics

Produced By: Isma
PYONG!
0

You pyonged “R.E.D.K. – Simple constat 5”

Save Note No Thanks
Follow
Caution: You are now annotating this song as

[Couplet 1 - R.E.D.K.]
Et maintenant que le son tourne, je trouve qu'ça pète truc de fou
Les gens autour de moi bougent la tête, brisent leurs cous
Les idées germent dans ma tête tout d'un coup
J'me dis pourquoi pas faire le Simple Constat 5 sur le foot
À l’heure ou les mc's jouent des coudes pour la première place
Ou beaucoup pour le coup sans sans doute seront relégables

Avec ma rime, mes phases
J’ai la formation parfaite pour décrocher la Victoria à la David Beckham
En deux mesures je peux t’achever parce que mes chants sont speed
De plus tu n’es qu'en PHB je joue en Champion's League
On a un niveau terrible en rimes
Tu veux tester ? C’est hilarant, tellement marrant que même Thierry en rit
Ils nous prenaient pour des débutants mais balle au pied oui
Je suis capable du pire et du meilleur tout comme Balotelli
Sous-estimé car pas connu je trouve pas ça super
Faut pas s'fier au nom parce que face à Kaká tu n’es qu’une merde
Big up a tous nos supporters qui n’ont jamais lâché
À ceux qui ont changé d'avis, ouais les fans de l’après
Mais je ferai r'marquer
Que les vrais connaisseurs sont ceux qui avant la Coupe du Monde ont aimé Jacquet
Le foot est une religion je dis ça parce que l’on est
Tous en admiration devant le Messi barcelonais

Et Samuel Eto'o...
Face à nous les plus vantards on tous fini sur les brancards des samus et l’étau...
Se resserre quand je rime frère c’est l’hystérie

J'ai pas vu plus ter-ter et plus franc que Ribéry
Pourquoi s’obstiner c’est bonnard, je t’explique
À quoi bon flipper quand on a Éric dans son équipe
Avoue que c’est triste ça non ?
Dans le foot y a trop d’roro, r'garde le salaire de Ronaldo ou de Cristiano
Ils touchent de trop gros chèques, des insultes aux clochards
Pour avoir fait de beaux crochets ou de belles feintes à la Okocha
Est-ce que tu vois le schéma ?
Pendant que je manie la rime le petit Karim roule en Mercedes Benz et moi
J’reste un mec toujours opé pour sa clique
J’écris mes textes en conduisant dans mon Opel Corsa grise
Incomparable aux riches...
Du Qatar j’ai pas la thune à Zlatan ni celle de Abramovitch

Compare pas les charrettes et solides bolides
Le coup de tête de Zidane n’égalera jamais celui de Boli
Certains s'prennent pour les meilleurs c'est un peu laid
Leur seul moyen de l'être c'est de mettre le maillot de Yohann Pelé
Faudrait leur rappeler que c'est par respect qu'on les dit égaux
Qui ? Diego et le roi Pelé

J'suis arrivé t'es par terre, tu démarres pas
J'ai la manie de dribbler tout comme Hatem Ben Arfa
Prends ce freestyle comme une bombe, un attentat
Un coup de pression, ou une mise à l'amende, en bas
Les jaloux jactent, sème la zizanie
J'aime pas les mc's mythos qui font dans l'pipo comme Inzaghi
Avoue qu'c'est grotesque, et oui l'ami on progresse
Tout en restant Modeste comme M'Bami
On t'rend parano même
On attend le retour du bon rap un peu comme celui de Drogba à l'OM

Certaines, pour nous avoir, font les yeux doux, consultent des marabouts
Mais marseillais dans l'âme, il n'y a que les buts de Niang qui m'amadouent

Ce son est loin d'être banal, tout l'monde bugge
Il mériterait sa palette dans le Canal Football Club
Normal c'est abuséo, pourquoi m'accuséo ?
Monsieur l'arbitre, l'adversaire et la fille : "J'ai pas touchéo !"


[Interlude - Luis Fernandez]
"Laissez-le tranquille ce Brandão
On est là pour écouter du bon football, on repart pour la deuxième mi-temps. Avec qui ? Avec mes amis, Soprano et R.E.D.K ! C'est ça l'football"


[Couplet 2 - R.E.D.K.]
Plutôt que traîner rêver de sale Rolex et faire du son
J’aurais préféré être entraîné par Sir Alex Ferguson

Je vois d’ici ce qu'il faudrait faire
Aller au charbon sans faire de blablas
En gros retrousser ses manches et s'taire

J’aurais été artiste qu’on admire comme Samir
Un joueur sans pression qui sous la menace rit

Numéro 10, arrogant, sans merci
J’aurais renforcé mon Arsenal comme fait Wenger avec Van Persie
Crois pas qu'je divague gros
Mais maintenant j’ai décidé qu'j'n’avais plus de concurrents donc pas de rival. Do
-rénavant comme Ronaldhino
J'veux que mon talent soit reconnu un peu de partout de Rome à Rio

Jusqu’aux Comores il fallait bien
On va pas reprocher a Michael de représenter les siens
De plus les mythos ne m’arrêtent pas
J'reviens 2 fois plus fort après les critiques comme Nicolas Anelka
Je rends hommage avec humour
À cette discipline qui réunit les blancs les noirs de Gourcuff à Kuffour
J’envoie des Bastos! Et j'préfère prévenir
Ne jamais se mettre dans le mur surtout si c’est Djibril qui tire
Dans le public ça gueule, les boss démissionnent
J’ai la technique insolente un peu comme Chris Waddle et Denilson
Pas que ce soit simple mais c’est tout comme
Suffit d’une Panenka pour transformer le meilleur gardien du monde en bouffone


Paroles rédigées et expliquées par la communauté Rap Genius France !


Edit song description to add:

  • Historical context: what album the song's on, how popular it was
  • An explanation of the song's overall story (example: "In this song, Eminem corresponds with a crazed fan who ends up...")
  • The sample used for the beat — use WhoSampled.com and wikipedia as references
Song lyrics have been changed by someone else. Copy your work to your clipboard and click here to reload.